Français : 1er BAC (Toutes filières)

Le dernier jour d’un condamné : Présentation de l'œuvre  (Partie 1)

 

 

Professeur : Mr MAHTANE Hicham

 


Sommaire

 

I- Fiche de lecture

II- Biographie de Victor HUGO

III- Le contexte historique

IV- Le courant littéraire

V- Le genre littéraire de l’œuvre

VI- La structure de l’œuvre

VII- Le narrateur

IIX- Le temps

IX- Le cadre spatial

X- Les thèmes

XI-Les tonalités / tons / registres dominants

XII- Les niveaux de langue dominants

 


I- Fiche de lecture

 

  1. Titre de l’œuvre : Le dernier jour d’un condamné
  2. Auteur : Victor HUGO
  3. Genre de l’œuvre : Roman à thèse
  4. Date de publication (parution) : 1829
  5. Date d’écriture : 1828
  6. Siècle : XIXe
  7. Courant littéraire : Romantisme
  8. Contexte historique : Le règne de Charles X
  9. Deux œuvres du même auteur : Les Misérables - Notre Dame de Paris

 


II- Biographie de Victor HUGO

 

Victor HUGO est né en 1802 à Besançon et décédé en 1885 à Paris.

Après la séparation de ses parents, il s’est installé avec sa mère dans la capitale française où il a poursuivi ses études.

Il a choisi d’être homme de Lettres comme Chateaubriand. Il devient très tôt chef du mouvement romantique grâce à son don artistique et à l’expression précise des sentiments humains.

Il se marie avec Adèle Foucher, ils ont eu quatre enfants : Léopoldine, François, Charles, et Adèle.

Très vite, Victor Hugo devient grand écrivain, poète et dramaturge français.

Il a écrit : « Les Misérables », « Notre Dame de Paris », « Les Orientales », « Les Contemplations », « La Légende du Siècle » …

 


III- Le contexte historique

 

Le 19e siècle a connu des transformations et des révolutions politiques, intellectuelles, industrielles et scientifiques.

Sur le plan social, la bourgeoisie a pris le pouvoir et a écrasé la classe ouvrière en profitant de la révolution de cette dernière contre l’aristocratie.

 


IV- Le courant littéraire

 

Le romantisme est un courant littéraire qui a dominé toute la première moitié du 19e siècle.

Il traite des sujets et des thèmes ayant un rapport avec le cœur, les émotions, les souffrances, le Moi, le passé, les rêves, l’amour, la nature, la joie, la nostalgie, le mal du siècle, les sentiments, l’enfance …

 


V- Le genre littéraire de l’œuvre

 

" Le dernier jour d’un condamné " est un roman à thèse où l’auteur s’engage à défendre une
cause : L’abolition de la peine de mort.

Il est publié en 1829 après que l’auteur a assisté à une scène d’exécution sur la place de Grève en 1828.

C’est un témoignage sur l’angoisse et les souffrances physiques et morales d’un condamné à la peine capitale.

 


VI- La structure de l’œuvre

 

" Le dernier jour d’un condamné " est constitué de quarante-neuf chapitres répartis inégalement selon une structure spatiale : Bicêtre, la Conciergerie, et l’Hôtel de ville.

Elle est écrite à la première personne sous forme de journal de souffrances.

 


VII- Le narrateur

 

Un condamné à mort, obsédé par l’idée de la mort, nous parle de ses souffrances avant son exécution.

Il nous laisse un manuscrit défendant l’abolition de la peine capitale.

 


IIX- Le temps

 

Six semaines : le temps situé entre le jugement du condamné et son exécution.

 


IX- Le cadre spatial

 

Bicêtre (La prison)

La Conciergerie (Une partie du palais de Justice)

L’Hôtel de ville (La Mairie)

La place de Grève (Grande place publique) où on exécute publiquement les condamnés à mort pour qu’ils servent d’exemple aux futurs candidats à la criminalité.

 


X- Les thèmes

 

L’abolition de la peine de mort, la souffrance, la criminalité, la peur, la haine, la violence contre les prisonniers, la justice et l’injustice ...


XI-Les tonalités / tons / registres dominants

 

Lyrique, pathétique, ironique, satirique, polémique …

 


XII- Les niveaux de langue dominants

 

Courant et familier.

 


Affichage en Diaporama