Économie générale et statistiques : 2 BAC Eco-SGC

Séance 20 (Les échanges extérieurs – Exercices)

 

 

Professeur : Mr JABER Naoufal

 


Sommaire

 

V- Exercices

5--1/ Exercice 1

5--2/ Exercice 2

5--3/ Exercice 3

 


V- Exercices

 

5--1/ Exercice 1

Un solde commercial positif n’a jamais été synonyme de bonne performance, de même qu’un déficit commercial n’équivaut pas toujours à de mauvais résultats.

Le premier critère d’analyse des échanges extérieurs d’un pays est sa part dans le commerce international, le deuxième est le taux d’ouverture de son économie (la moyenne des importations et des exportations rapportée au PIB) et le troisième est le solde de sa balance commerciale par rapport au PIB.

L’analyse de la balance commerciale du Maroc permet de dégager les renseignements suivants :

En termes d’importance, le pays demeure de taille très modeste dans le commerce international avec une part de 0,09% dans les exportations mondiales, le classant parmi les pays à faible niveau d’échanges internationaux.
L’économie marocaine est de plus en plus tournée vers l’extérieur avec un taux d’ouverture en constante progression.
Le solde des échanges de biens est structurellement déficitaire et en forte détérioration. Il s’explique d’abord par le manque de compétitivité de l’économie marocaine. Mais au terme de l’année 2013, le déficit de la balance commerciale s’est allégé de 5,7 milliards de dhs. Les importations ont baissé en valeur, tandis que les exportations ont affiché une hausse de 6,7%, hors phosphates.

Quelques indicateurs économiques du Maroc (en millions de dhs)

  2012 2013
Importations (des biens) 386 949 379 225
Exportations (des biens) 184 885 182 837
PIB   875 142
Travail à faire
  1. Caractérisez les échanges commerciaux du Maroc (Trois caractéristiques).
  2. Expliquez l’évolution du solde commercial en 2013.
  3. Calculez le solde commerciale et le taux de couverture et le taux d’ouverture avec ces lectures.

 


V- Exercices

 

5--2/ Exercice 2

Les équilibres externes de l’économie nationale et les réserves du pays en devises sont de plus en plus sous pression. En fait, on assiste cette année à une baisse aussi bien des transferts des marocains résidant à l'étranger, des recettes voyages, qu’à la régression de la couverture des importations par les exportations et au ralentissement des investissements directs étrangers (IDE).

Ainsi, au cours de 2012, les exportations n’ont progressé que de 4,7% au moment où les importations ont évolué de 6,7% par rapport à l’année passée.

L’une des explications du déficit commercial structurel tient toujours à la facture énergétique ainsi qu’à la perte chronique de la compétitivité extérieure du pays.

Le déficit commercial (biens) dépasse la valeur des exportations

Travail à faire
  1. Calculez et lisez l’indice d’évolution du solde commercial en 2012 (Base 100 en 2011).
  2. Calculez et lisez les termes de l’échange réels pour 2011.
  3. Relevez deux faiblesses du commerce extérieur marocain.
  4. Compléter le tableau :
Rubrique de la balance des paiements --------- Expression soulignée ---------

Balance commerciale

 

Balance des invisibles

 

Compte du capital et d’opérations financières

 

 


V- Exercices

 

5--3/ Exercice 3

Travail à faire
  1. Calculez le solde commercial et le solde des transactions courantes.

 


Affichage en Diaporama