SVT : 1ère Année Collège

Séance 14: Les relations trophiques - Cours (partie 2))

 

 

Professeur : Mr BAHSINA Najib

 


Sommaire

 

III- Flux de matière dans un écosystème

 

IV- Flux d'énergie dans un écosystème

 

 


III- Flux de matière dans un écosystème

3-1/ Les  êtres vivants sont des producteurs de matière organique

Introduction

-  Tous les êtres vivants, végétaux et animaux, prélèvent de la matière dans leur environnement, cette matière constitue leur nourriture.

- Ils utilisent cette nourriture pour produire leur propre matière.

- Tout être vivant produit sa propre matière à partir de celle qu'il prélève dans le milieu.

- La matière prélevée est  produite par d'autres êtres vivants.

- Cette matière produite par tous les êtres vivants est de la matière organique.

Observation

Les animaux grandissent et grossissent. Ils produisent donc de nouvelles matières animales aussi appelées matières organiques.

La matière organique est une matière fabriquée par les êtres vivants et composant leurs organes (muscle, os,....).

Problème

Comment peut-on mesurer cette production?

Hypothèse

On peut mesurer la croissance des animaux soit en mesurant leur taille soit en mesurant leur masse.

 


III- Flux de matière dans un écosystème

 

3-2/ La croissance chez les végétaux

On mesure sur le document ci-dessous la taille de la tige de haricot aux différentes périodes et on complète le tableau ci-dessous avec les valeurs obtenues.

 

Date Taille (cm)
5 Mai 00
10 Mai 0,5
12 Mai 1,2
15 Mai 2,0
20 Mai 3,0
25 Mai 4,5

 

 

Les données du tableau montrnt que  en fonction du temps, le végétal a produit de la matière organique.

Cette production de la matière organique s’explique par l’augmentation de la taille

 


III- Flux de matière dans un écosystème

 

3-3/ La croissance chez les animaux

Le graphique suivant  montre l’évolution de la masse de l’oisillon en fonction du temps.

La représentation graphique de l’évolution de la masse d’oisillon en fonction du temps montre que l’animal a produit de la matière organique.

Cette production de la matière organique s’explique par l’augmentation de la masse de l’animal en fonction du temps depuis sa naissance.

 


III- Flux de matière dans un écosystème

 

3-4/ Conclusion

Tous les êtres vivants sont des producteurs de matière organique  :  Grandir, c’est tout simplement produire de la matière.

Les végétaux chlorophylliens constituent le premier maillon des chaînes alimentaires, ils fabriquent de la matière organique sans consommer celle d’un autre être vivant, on dit qu’ils sont autotrophes.

Comme ce sont les premiers êtres vivants du réseau trophique à produire de la matière organique, on les appelle des producteurs primaires.

Tous les autres êtres vivants du réseau trophique sont des producteurs secondaires, ils consomment la matière organique d’un autre organisme pour fabriquer leur propre matière organique, ce sont des hétérotrophes (consommateurs).

 


IV- Flux d'énergie dans un écosystème

 

4-1/ Introduction

 Le flux de matière et d'énergie correspond aux transferts de l’énergie et de matière d’une chaîne alimentaire.

L’énergie est utilisée par les organismes pour leurs activités quotidiennes (se déplacer, croître, se reproduire, se nourrir, etc).

Une partie de l’énergie ne peut être utilisée et est évacuée par l’organisme sous forme de déchets.

Un faible pourcentage de l’énergie reste emmagasiné dans chaque organisme sous forme de matiéres organiques.

 


IV- Flux d'énergie dans un écosystème

 

4-3/ Pyramide écologique

L’évacuation d’énergie et de matière d’un écosystème peut être représentés par un schéma appelé pyramide écologique.

Chaque niveau trophique est représenté par un rectangle dont l’aire est proportionnelle à la biomasse qui y correspond.

Les détritivores et décomposeurs ne sont pas toujours représentés dans ces pyramides mais ils jouent un rôle essentiel dans le cycle de la matière.

Une pyramide écologique est une représentation quantitative des niveaux trophiques d’une chaîne alimentaire.

On distingue trois types de pyramides écologiques:

Pyramide des nombres
Pyramide de la biomasse
Pyramide des énergies

 


IV- Flux d'énergie dans un écosystème

 

4-4/ Conclusion

Lorsque l’on passe d’un niveau trophique à l’autre dans une chaîne alimentaire,

un transfert de matières et d’énergie à lieu au sein de l’écosystème.

 

 


Affichage en Diaporama