Ce sont 502 nouveaux lauréats de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane qui se sont vu décerner leur diplôme, en marge d’une cérémonie tenue récemment. Il s’agit d’une nouvelle promotion prête à intégrer le marché de l’emploi et qui porte à 4.902 le nombre des étudiants formés par l’Université depuis sa création en 1995.

L’Université Al Akhawayn d’Ifrane (UAI) a organisé, récemment, la cérémonie de remise des diplômes de sa 21e promotion, niveaux Bachelor et Master. Ce sont ainsi 502 nouveaux lauréats qui se sont vu décerner leurs diplômes, dont 284 sont des filles. «Cela porte à 4.902 le nombre des lauréats formés par l’UAI depuis sa création en 1995», souligne, Abdellatif Jouhari, le chancelier de l’Université dans une allocution lue en son nom par la secrétaire générale du bureau du Conseil d’administration de l’UAI, Amina Benkhadra. Et de rappeler que l’Université a obtenu récemment, pour la cinquième année consécutive, l’accréditation New England Association of Schools and Colleges (NEASC) qui est un organisme américain d’accréditation international. Une distinction qui fait de l’Université la première institution non-américaine d’enseignement supérieur à obtenir ce label. C’est dire qu’avec cette distinction, «Al Akhawayn a atteint aujourd’hui un niveau supérieur d’excellence qui est susceptible de renforcer son positionnement et celui de ses lauréats à l’international», a indiqué, à la presse, Driss Ouaouicha, président de l’Université Al Akhawayn.

À cette occasion, Jouhari n’a pas manqué d’inviter les lauréats à jouer un rôle actif dans la société, notamment en faisant preuve de créativité et d’audace en matière de création d’opportunités et de prise d’initiatives. 
Sur la même longueur d’ondes, le secrétaire d'État chargé de la formation professionnelle, Mohamed El Gharass a invité les nouveaux lauréats à mettre à profit leur énergie positive pour contribuer au processus de mutation que connaît notre pays. «Le Maroc promeut un nouveau modèle de développement qui répond aux attentes des Marocains et aux aspirations des générations montantes», a-t-il indiqué, avant d’ajouter que la responsabilité de cette nouvelle génération de leaders est de contribuer à l’édification d’un Maroc de dignité, de tolérance et de justice sociale. Par ailleurs, les responsables de l’Université soulignent que celle-ci adopte un plan stratégique intitulé «vision 2020» dédié à accélérer la cadence de son développement et à enraciner ses acquis.