Français : 1er BAC (Toutes filières)

Antigone : Les événements principaux (4- Le dénouement)

 

 

Professeur : Mr MAHTANE Hicham

 


Sommaire

 

I- Scène 14 : Créon/Le Chœur/Hémon (100-105)

II- Scène 15 : Créon/Le Chœur (105-106)

III- Scène 16 : Créon/Le Chœur/Antigone/Les Gardes (106)

IV- Scène 17 : Antigone/Le Garde (106-117)

V- Scène 18 : Le Chœur/Le Messager (117-119)

VI- Scène 19 : Le Chœur/Créon/Le Page (119-122)

VII- Scène 20 : Le Chœur/Les Gardes (122-123)

 


I- Scène 14 : Créon/Le Chœur/Hémon (100-105)

 

Hémon implore désespérément son père de sauver Antigone, en vain. Le Chœur tente de son côté d'attendrir le roi, mais il n'aboutit à aucun résultat.

Le sort de l'héroïne est scellé. D'ailleurs, les Thébains se rassemblent déjà et réclament la tête de la condamnée.

 


II- Scène 15 : Créon/Le Chœur (105-106)

 

Le chœur a pitié d’Hémon et demande à Créon de faire quelque chose mais ce dernier avoue qu’il ne peut plus rien pour lui.

 


III- Scène 16 : Créon/Le Chœur/Antigone/Les Gardes (106)

 

Le garde informe Créon que les gens sont en train d’envahir le palais.

Antigone demande à Créon de tout faire cesser puisqu’il a obtenu sa mort.

Créon ordonne alors qu’on vide le palais.

 


IV- Scène 17 : Antigone/Le Garde (106-117)

 

Antigone est étroitement surveillée. Le garde reste indifférent à ses souffrances.

Il ne pense qu'à sa promotion et aux avantages matériels qu'il va en tirer.

Au fil du dialogue qu'il engage avec sa prisonnière, il lui révèle qu'elle sera murée vivante. Antigone accueille cette nouvelle avec un calme digne d'une héroïne tragique.

Elle arrive à convaincre son garde, moyennant une bague en or, d'écrire une lettre pour elle dans laquelle elle exprime son regret d'avoir commis un acte absurde.

 


V- Scène 18 : Le Chœur/Le Messager (117-119)

 

Le Chœur entre en scène ; il est immédiatement suivi du Messager qui fait le récit des événements qui se sont déroulés dans les coulisses.

Antigone s'est pendue avec les fils de sa ceinture dans le tombeau où se trouvait également Hémon.

Ce dernier, au comble du désespoir, menaça de tuer Créon, puis il lui cracha au visage et se donna la mort à son tour.

 


VI- Scène 19 : Le Chœur/Créon/Le Page (119-122)

 

Le chœur annonce à Créon que la reine s’est coupée la gorge dans sa chambre après avoir appris la mort de son fils Hémon. Créon est seul maintenant.

Cinq heures sonnent, le roi demande à son page ce qu’ils ont à cinq heures, ils sortent pour aller au conseil.

 


VII- Scène 20 : Le Chœur/Les Gardes (122-123)

 

Le Chœur se manifeste pour la dernière fois. Il parle de ceux qui sont morts et de ceux qui restent en vie, ainsi que des conséquences de la tragédie sur Thèbes qui s'est enfin apaisé.

Les gardes, indifférents à ce qui se passe autour d'eux, continuent à jouer aux cartes comme si de rien n'était.

La tragédie qui a violemment secoué le royaume de Créon ne les concerne en rien : « Ce n'est pas leurs oignons ».

 


Affichage en Diaporama